Écoquartier Gros Noyer

Notre 6e tract éclaire d’un nouveau jour les projets cachés autour du quartier du Gros Noyer : annoncé comme un écoquartier en devenir, on découvre qu’un appel d’offres a été passé pour implanter des logements accueillant des étudiants en médecine. «Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup»…

Appel d’offres de décembre 2016

Référence de la consultation : 2016/34
Mise en ligne : 21/12/2016 10:06:45
Mode de passation :
Catégorie de marché : Services
Classe d’activité : Classe 75 : Services de l’administration publique, de la défense et de la sécurité sociale
Département : Val-d’Oise (95)
Date limite des candidatures :
Date limite des offres : 24/01/2017 12:00
Objet de la consultation
Le présent marché porte sur la réalisation d’une étude du pôle gare du Gros Noyer, à Ermont, sous convention de financement avec la Région Ile-de-France, afin d’aboutir à la signature d’un contrat de pôle.

Cette étude de faisabilité a pour objectif d’envisager la création de logements de type écoquartier et du réaménagement des abords de la gare, en lien étroit avec la Commune d’Ermont, la SNCF, le STIF et la Région Île-de-France. Le présent marché est passé conformément aux dispositions de l’article 27 du décret n°2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics. Le présent marché est traité à prix forfaitaire et ferme. Cependant, d’éventuelles réunions supplémentaires du comité de pôle technique et/ou du comité de
pôle de pilotage pourront être organisées en fonction du besoin. Ces dernières seront donc traitées à prix unitaires, sous la forme de bons de commandes, dans la limite d’un maximum de 15 000 € HT pour toute la durée du marché.
Liste des lots :
Lot : Réaménagement des abords de la gare du Gros Noyer
Lot : Réaménagement urbain durable du quartier de la gare

Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup…

En décembre 2016, la communauté d’agglomération lançait un appel d’offres pour une étude de réaménagement des abords de la gare du Gros Noyer et du quartier de la gare.

Quelques semaines plus tard, après la révolte des habitants du Gros Noyer face au projet de révision du Plan Local d’Urbanisme, le Maire affirmait lors d’une réunion publique convoquée en Mairie à son initiative « qu’aucun projet n’existait et que rien ne serait fait sans réunir les habitants du quartier ».

Problème

Dans un tract distribué récemment au marché, son dauphin Xavier HAQUIN parle de nouveau d’«écoquartier du Gros Noyer » comme d’un fait acquis et annonce la construction d’une résidence étudiante à destination des étudiants en santé (merci pour les étudiants des autres filières).

Cette dernière information éclaire d’un jour nouveau les propositions récentes des promoteurs pour racheter des pavillons autour du Théâtre de l’Aventure.

Merci pour la concertation et le dialogue

Xavier HAQUIN ignore sans doute que seul l’État peut labelliser une opération écoquartier et qu’un des critères majeurs pour ce faire est « la qualité de la concertation avec les habitants du quartier ».

Nous avons du mal à croire qu’il n’existe pas de projet caché, sachant qu’à ce jour ni les habitants ni le conseil municipal n’ont été informés de quoi que ce soit.

Merci, également, pour les habitants de Saint Prix ou d’Eaubonne qui découvriront le projet le jour où les échafaudages seront devant leurs fenêtres.

Face à cette situation

Nous écrivons au président de la communauté d’agglomération, afin qu’il nous communique (c’est notre droit) l’étude pôle gare de 2017 si elle a été menée à bien.

Nous appelons les habitants à exiger de l’actuelle majorité municipale qu’elle s’explique par écrit et publiquement sur ce dossier.

Dès que nous disposerons de l’étude, nous la publierons sur Internet afin qu’elle soit connue de tous.

Contrairement à Xavier HAQUIN et ses colistiers, nous mettrons en place un groupe de travail avec la SNCF et la communauté d’agglomération pour que soit mise en œuvre une rénovation du quartier du Gros Noyer en association avec tous les habitants du quartier.