Pauvre jeunesse…

En cette rentrée difficile, nous apprenons avec stupeur la fermeture du C.I.O et de la
Mission Locale de la Vallée de Montmorency
, hébergés à titre gracieux jusqu’alors par l’Espace Jeunesse de notre commune.
À leur surprise, les personnels ont appris par courrier cet été qu’ils devaient vider les lieux rapidement.

Le Centre d’Information et d’Orientation s’adresse aux jeunes, scolarisés ou non, pour les épauler dans leurs choix de parcours scolaires et leurs recherches de formation. La Mission Locale propose, pour les 16-25 ans déscolarisés, une aide à la construction d’un projet professionnel et à l’insertion dans le monde du travail en partenariat avec des entreprises de proximité.

Ces deux services publics disparaissent donc ainsi brutalement de notre ville.
Mauvaise nouvelle pour nos jeunes ! Le contexte sanitaire a fragilisé leur lien à l’école, particulièrement les élèves des filières professionnelles et voilà qu’on leur retire une aide de proximité précieuse pour la construction de leur parcours.
Désormais, il leur faudra se déplacer à Franconville pour accéder à la Mission Locale et, temporairement à Sarcelles pour trouver un C.I.O.

Le magazine de la ville de septembre propose un dossier de 3 pages sur les « nouveautés de la rentrée scolaire » : rien sur cette disparition et sur ce qui serait mis en place pour pallier ce vide.

Notre groupe, qui siège pourtant assidument aux conseils municipaux et à la commission éducation, n’était absolument pas informé de ces projets. On a largement présenté aux Ermontois les dispositifs de vacances studieuses ou les animations d’été mais dans le même temps et en toute discrétion, la mairie organisait la récupération des locaux qui abritaient ces deux services publics. Nous le déplorons.
Certes la mairie est en droit de disposer de ses locaux mais elle pénalise nos jeunes et particulièrement les plus fragiles.

Qu’auraient décidé les Ermontois s’ils avaient été consultés ? Le Conseil Municipal des Jeunes a-t-il été informé de la fin programmée à Ermont de ces deux structures ?
Pour que notre ville continue à héberger un C.I.O. d’Etat et la Mission Locale, signez la
pétition : https://www.change.org/MaintienCIOetML

C. CAUZARD
J-F HEUSSER
K. LACOUTURE